Ressources documentaires dans le domaine de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT

#Plans #AppelAProjets #Bilans #datas #Etudes #ConseilScientifique

La plateforme « Éduquer contre le racisme » du Réseau Canopé

En partenariat avec la DILCRAH, la plateforme « Éduquer contre le racisme » du Réseau Canopé met à la disposition du public, et tout particulièrement des enseignants et des éducateurs, un ensemble de ressources sur le thème de la déconstruction des discours racistes et antisémites.

La démarche visent plusieurs objectifs :

  • Permettre aux enseignants, aux éducateurs et aux associations de disposer de définitions structurées sur le thème de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ;
  • Favoriser l’accès des outils pédagogiques mobilisables par les enseignants et les éducateurs  ;
  • Mettre en réseau les enseignants et les partenaires de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme

Découvrez notamment sur la plateforme « Éduquer contre le racisme » des fiches pédagogiques et des vidéos pour prévenir, éduquer et agir contre le racisme en milieu scolaire comme au quotidien.

Documentations

Appels à projets, formations, guides méthodologiques, enquêtes scientifiques… Retrouvez sur cet espace des ressources en ligne régulièrement mises à jour sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT

,

Racisme, antisémitisme : comment agir dans l'enseignement supérieur

Le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche s'engage dans la lutte contre le racisme et l'antisémitisme à travers le renforcement de son réseau de référents "racisme et antisémitisme" et la publication d'un document comprenant des fiches-réflexes" et une synthèse des bonnes pratiques à adopter afin d'accompagner les victimes et de prévenir l'incidence d'événements racistes, antisémites et discriminatoires à l'université.
,

Appel à candidatures : Contrat doctoral "Racisme, antisémitisme et LGBT-phobies"

Conformément au plan de Lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020, la DILCRAH souhaite encourager des travaux de recherches qui contribuent à une meilleure connaissance des phénomènes de racisme, d’antisémitisme et de LGBTphobies, par le biais du financement de deux contrats doctoraux d’une durée de trois ans, d’un montant mensuel brut de 1.769 € minimum.
,

Campagne de lutte contre l'homophobie et la transphobie à l'École

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention contre l'homophobie et la transphobie, intitulée "Collèges et lycées engagés contre l’homophobie et la transphobie : tous égaux, tous alliés".
,

Appel à projets de la Commission européenne sur le thème de la lutte contre le racisme, la xénophobie et toutes les formes d'intolérance

La Commission européenne lance à compter du 31 janvier un appel à projets sur le thème de la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes d'intolérance, ainsi que sur la veille et la prévention des discours de haine sur Internet. Cet appel à projets est ouvert jusqu'au 24 avril prochain. Accédez aux différents items de l'appel à projets et aux modalités de candidature sur le site de la Commission européenne.
,

Qu'est-ce que la "définition de travail de l'antisémitisme" élaborée par l'International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA) ?

Repères et éléments de compréhension à propos de la définition de travail de l’antisémitisme endossée officiellement par la France lors du discours du Président de la République le 20 février 2019 : d’où vient cette "définition" ? De quoi s’agit-il ? A qui s’adresse la définition ? Quelles conséquences concrètes ? Par quel instance a-t-elle été adoptée ?
,

PHAROS, la plateforme de signalement des contenus illicites en ligne

Le ministère de l'Intérieur vous invite à découvrir PHAROS, la plateforme de signalement en ligne les contenus et comportements illicites que vous pouvez trouver sur internet : pédophilie, racisme, antisémitisme, apologie du terrorisme, ou encore escroquerie et arnaques financières. Vos signalements permettent à des policiers et gendarmes de vérifier ces contenus et d’alerter les services compétents pour identifier les auteurs des propos.