Appel à projets locaux contre la haine et les discriminations anti-LGBT

La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) lance pour 2018 un nouvel appel à projets à destination des structures locales engagées dans la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT. Doté d’une enveloppe de 500.000 euros, cet appel à projets piloté par les préfets de département vise à soutenir des initiatives liées à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que des actions de communication et l’organisation d’événements.
, ,

Enquête sur les discriminations dans le parcours de santé des personnes LGBT

L’association de la LCD (Lutte Contre les Discriminations) a mené d'avril à décembre 2017 une étude soutenue par la DILCRAH sur les discriminations dans les parcours de santé des personnes LGBT. Explorant notamment la thématique du parcours de santé au niveau scolaire, cette recherche interroge le vécu des personnes LGBTI à travers différents prismes : l’âge, les espaces de vie, les migrations, les parcours de vie et le récit de soi. Rendez-vous sur le site de l'association pour plus d'informations sur cette étude.

Appel à projets locaux "Mobilisés contre le racisme et l'antisémitisme"

Fort du succès rencontré lors des deux précédentes éditions, la DILCRAH, en liaison avec les Comités opérationnels de lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans chaque département, renouvelle pour l’année 2017-2018 l’appel à projets locaux « Mobilisés contre le racisme et l’antisémitisme ». Cet appel à projets s’adresse d’abord aux structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations, et/ou de promouvoir les valeurs de la République, et/ou de mener une action éducative et pédagogique.

Formation à la lutte contre les discriminations anti-LGBT

Partenaire de la DILCRAH, l’association ATNT-18 met en place une formation gratuite de trois journées destinée à tous les professionnels du milieu scolaire, aux animateurs, salariés ou bénévoles des associations de Paris qui souhaitent devenir des acteurs de la lutte contre les discriminations et les violences faites aux jeunes LGBT. Animée par une consultante en gestion des conflits, la formation est prévue du 12 au 14 octobre.
, ,

Plus de 1000 victimes de crimes ou de délits anti-LGBT recensées en 2016

Conformément à l'engagement pris dans le cadre du plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) du ministère de l'Intérieur publie pour la première année le bilan 2016 des victimes de crimes ou de délits enregistrés par les forces de sécurité (police et gendarmerie) et commis en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre, réelle ou supposée, des victimes.

Marche des Fiertés 2017 - La DILCRAH engagée pour les droits des personnes LGBTI

La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) apporte son soutien à l'édition 2017 de la Marche des Fiertés LGBT de Paris. C'est la première fois que l'Etat soutient officiellement la marche, conformément à l'engagement pris dans le cadre du plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT lancé en décembre 2016.

Procédure de signalement à l'encontre de l'association Génération Identitaire

La DILCRAH a engagé mercredi 14 juin une procédure de signalement au Procureur de la République à l'encontre de l'opération "Defend Europe" menée par l'association Génération Identitaire. La Dilcrah dénonce la commission des délits de provocation à la discrimination à l’égard de personnes ou d’un groupe à raison de leur origine, et d'association de malfaiteurs en vue de commettre le délit d’entrave aux mesures d’assistance et de secours.

Procédures de signalement à l'encontre de 64 publications à caractère antisémite

La DILCRAH a engagé vendredi 9 juin des procédures de signalements à l'encontre de 64 publications à caractère antisémite sur les réseaux sociaux, faisant notamment l'apologie de crimes contre l'humanité et incitant à la haine raciale. Dans les cas les plus graves, le Procureur de la République a été sollicité sur le fondement de l'article 40 du code de procédure pénale, en vue de l'ouverture d'une enquête judiciaire.

Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie

La Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie a pour but de promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention pour lutter contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie. Depuis 2005, cette journée mobilise l’opinion publique sur les problèmes liés à l’homophobie et à la transphobie par le biais de colloques, de manifestations de rue ou d’événements artistiques. La DILCRAH s’associe à cette journée à travers le soutien à divers initiatives sur l’ensemble du territoire.
,

Découvrez la campagne "Contre l'homophobie à l'école"

Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé en décembre 2015 une campagne nationale destinée à informer et sensibiliser les collégiens, lycéens, étudiants et l'ensemble des membres de la communauté éducative aux violences et discriminations à caractère homophobe dont souffrent encore trop de jeunes. Le 17 mai, journée mondiale de lutte contre l'homophobie donne l'occasion de la redécouvrir.