Lancement du Prix national Ilan HALIMI

Françoise NYSSEN, ministre de la Culture, a lancé le prix Ilan HALIMI dédié à la lutte contre les préjugés le 1er octobre 2018.

Hausse de 69% des actes et menaces antisémites

Dans une tribune publiée le 9 novembre dernier à l’occasion du 80e anniversaire de la nuit de cristal, le Premier ministre Édouard PHILIPPE a annoncé une très forte hausse de 69% des actes et menaces à caractère antisémite sur les 9 neufs premiers mois de l’année 2018. Dans le détail, 386 actes ont été répertoriés, dont un tiers d'actions - agressions, dégradations de biens, voire homicides - et deux-tiers de menaces - insultes ou lettres envoyées. Ces chiffres doivent interpeller les consciences et appeler à une mobilisation citoyenne.
,

Bilan à mi-étape du plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT

Près de 18 mois après la présentation du plan de mobilisation contre la haine et les discriminations envers les personnes LGBT, la DILCRAH publie un bilan à mi-étape de la mise en œuvre du premier plan gouvernemental de lutte contre les LGBTphobies conçu pour une durée de 3 ans et doté d'un budget annuel de 1.5 M€.
,

Remise du rapport consacré à la lutte contre la haine sur Internet au Premier ministre

Laetitia AVIA, Karim AMELLAL et Gil TAIEB ont remis jeudi 20 septembre le rapport consacré à la lutte contre la haine sur Internet commandé par le Premier ministre à l'occasion de la présentation du plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme le 19 mars dernier. Au terme d'une large consultation, le rapport examine l'ensemble des modalités permettant d'endiguer la profusion des discours de haine sur Internet : signalement, modération, prévention.
,

Signature d'une convention de partenariat entre la DILCRAH et le Mémorial ACTe

Comme le prévoit le plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020, la DILCRAH a signé le 15 octobre dernier une convention de partenariat avec le mémorial ACTe de Pointe-à-Pitre. Celui-ci permettra de renforcer les outils mémoriels dans les champs de l’esclavage et de la colonisation et, par ce biais, de renforcer les moyens de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en Guadeloupe et en Martinique.
,

Convention de partenariat entre le Musée Dreyfus et la DILCRAH

Comme annoncé par le Président de la République Emmanuel MACRON, le premier musée dédié à la mémoire du capitaine DREYFUS verra le jour à l’automne 2019 à Médan dans une aile de la maison ZOLA. La maison ZOLA-musée DREYFUS et la DILCRAH ont signé une convention de partenariat pour y mettre en place des outils didactiques et numériques à destination des visiteurs notamment scolaires.
,

Stabilité du nombre de crimes et délits anti-LGBT en 2017

En 2017, les forces de police et de gendarmerie ont enregistré 1026 infractions à caractère homophobe ou transphobe contre 1020 en 2016 (+0,58 %). 262 actes de violences physiques ou sexuelles (soit 25,6% de l’ensemble des actes) ont été constatés. Ces chiffres, bien que stables, montrent une haine anti-LGBT toujours persistante. Ils appellent à une vigilance accrue et une mobilisation poussée des pouvoirs publics.
,

Plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2018-2020

Piloté par la DILCRAH, le plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2018-2020 présenté par le Premier ministre Edouard Philippe le 19 mars 2018, mobilise l’ensemble des ministères pour mener quatre combats : lutter contre la haine sur internet ; éduquer contre les préjugés et les stéréotypes ; mieux accompagner les victimes et investir de nouveaux champs de mobilisation.

Le Secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et le DILCRAH condamnent les actes de haine anti-LGBT

Le Premier ministre, la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et le Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) ont condamné avec force les agressions anti-LGBT dont ont été victimes un couple de femmes dans le RER et un couple d'homme en centre ville de Dieppe. Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés pour que toute la lumière soit faite sur ces actes très graves.